Train PRESSE

22 avril 2018

Il n'y a pas besoin du POCL pour mettre Limoges à 2 heures de Paris !

les-tgv-changent-de-nom-photo-d-illustration-julio-pelaez-1508313090

 

Source photos : Google Images 

On ne peut pas attendre que l'État prenne son temps, les territoires concernée par ce projet ont besoin d'une Alternative maintenant !!! Y'en à marre des Corails dans nos régions. Ce projet de TGV consiste à relié trois Grandes Villes Françaises et contribue au développement de ces Territoires. Ce projet consiste à placé des TGV sur la ligne POLT actuel mais il s'arraiterai à Tours pour aller en direction de Vierzon puis Lyon.

 

Cette nouvelle ligne est une petite courbe qui à beaucoup d'intérêt pour la colone vertébrale du réseau ferré Français, Voici les gares principales qui sauront desservies par ce futur TGV :

 

Paris-Austerlitz - Massy TGV  (via la Grande Ceinture) - Tours - Vierzon - Lyon, ce TGV fera ce parcours en 3heures et 45minutes. Elle pourrai entraîner dans un premier temps un gain de 15 à 20 minutes, voire aboutir à un trajet de 2?h?25 entre Limoges et Paris  (via Tours).

 

La gare de départ de cette ligne et du TGV serai la gare d'Austerlitz. Les gares et la ligne du tracé de ce futur TGV serai par exemple il y a deux axes intéressant et performant pour ce projet, dans un premier temps il y a l'Axe :

 

1 - qui est Nantes - Tours - Lyon, il y aura raccordement de Paris-Austerlitz à Massy TGV  (via la Grande Ceinture) puis directement à Nantes.

 

2 - le deuxième Axe serai de faire : Paris-Austerlitz - les Aubrais-Orléans  (via la Gare d'Étampes) - Tours - Vierzon - Lyon. 

 

Pour le deuxième tracé, il faudra voir à créer une section entre Vierzon et Lyon pour rélie ces deux points.

 

 

CvDyST3WYAEnFOn

 

 

Source photos : Twitter.com

 

Pourquoi la ligne Paris - Orléans - Limoges - Toulouse n'a-t-elle pas pu bénéficier de la commande de L'État pour maintenir l'activité de l'usine de Belfort ? 

 

B9712650676Z

 

Source photos : Google Images

 

Des TGV similaires au Atlantique  (TGV à 1 niveau) serai apte pour ce projet et cette nouvelle ligne. Il faudra retravaillé le Technicentre de Paris-Austerlitz ou créer entre Paris et Brétigny un nouveau centre de maintenance pour entretenir ces TGV. Ce TGV déssendra le POLT j'usqua Tours puis il ira à Vierzon et ensuite Lyon. 

 

Au départ de Paris-Austerlitz premier aller-retour pourrait, avec ensuite une montée en puissance jusqu’à 4 à 6 allers-retours quotidiens.

 

Ce prejet renforcera l'attractivité, économie, le développement de ces Territoires concernée et la performance des dessertes de ces villes : Paris-Austerlitz - Tours - Vierzon - Lyon.

 

La mise en service de ces rames TGV sur : Paris-Austerlitz - Massy TGV - Tours - Lyon, sera tout à fait parfait. Cette ligne sera mieux que l'alternative actuelle au départ de Paris Montparnasse (Nantes - Lyon Perrache).

 

yrenv-1

Voici la carte du projet, elle est similaires de la carte du POCL. Mais cette ligne est différente, elle n'est pas comme le POCL. 

 

Ce projet et intéressant, judicieux et il faut en parler aux élus. Après une montée en puissance de l'utilisation de cette ligne, on pourra prolongé le tracé de TGV j'usqua Limoges et Toulouse  (via Orléans) et gagnez du temps pour faire Paris - Limoges en 2 heunes puis raccordé celle-ci à Toulouse. 

 

N'évitez pas à partager cette pétition pour attirés l'attention d' Élisabeth Borne, des élus et l'État voyent ce projet et décide avec ce projet d'aidé les territoires concernée à leur déssertes. Ce projet n'est pas une LGV, il consiste à placé des TGV sur la ligne classique actuel  (POLT) j'usqua Tours et faire : Tours - Vierzon - Lyon.

 

Posté par Mdosso555 à 11:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


17 avril 2018

La LGV restera un rêve pour les habitants de la région Centre-Val de Loire en dehors de l’Indre-et-Loire…

20170920_081727-768x432

 Source images : http://www.magcentre.fr/

 

Un nouveau coup dur pour la sacro-sainte attractivité de la métropole orléanaise, dont le maire, Olivier Carré, vaut en faire une des “15 grandes métropoles qui compte” ?

Le Conseil d’orientation des infrastructures (COI) préconise un “étalement des travaux” des grandes infrastructures. Parmi les projets qui devraient être repoussés, voire carrément enterrés, la ligne “POCL”, Paris-Orléans-Clermont-Lyon”, pour désenclaver la ligne TGV Paris-Lyon qui arriverait prochainement “à saturation”. Cette LGV (ligne à grande vitesse) sera abandonnée, au profit d’une amélioration de l’existant à savoir la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (“POLT”). Améliorer l’existant, un doux euphémisme tant la situation est dans un état catastrophique : retards répétés entre Orléans et Paris (et vice-versa), trains hors d’âge, absence totale d’offre de restauration/buvette, inadéquation de certains horaires, etc.

Une nouvelle, on s’en doute, qui est loin de réjouir les élus orléanais, dont le premier d’entre eux le fer de lance Olivier Carré : « Après la réduction du nombre d’arrêts des TGV sur les autres villes de la Région, c’est maintenant un mauvais coup porté à sa capitale. L’abandon du projet de ligne TGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon par l’État est une mauvaise nouvelle. Inscrite dans la Loi, cette ligne aurait permis de relier Orléans au réseau européen des lignes à grande vitesse.

C’est la raison pour laquelle je demande publiquement à la SNCF de trouver rapidement au moins deux sillons permettant de relier Orléans au moins à la gare TGV de Roissy à des horaires compatibles avec les liaisons internationales de cet aéroport et les autres grandes lignes de TGV européennes, c’est-à-dire, pour la première d’entre elles, tôt le matin.

En outre, j’insiste pour que les liaisons avec Paris soient fiabilisées. Il ne s’agit pas de contester les nécessaires travaux de sécurisation de la ligne. Mais, parce qu’ils vont durer de nombreuses années, il faut redonner de la ponctualité à un trajet qui souffre considérablement d’aléas horaires quitte à réaménager les horaires. Enfin, je serai heureux que les orléanais puissent bénéficier d’un train à horaire tardif, vers 23h30, afin de permettre comme ce fut longtemps le cas, un retour après les spectacles parisiens. Il est impératif pour notre territoire que les orléanais, qui historiquement ont toujours été très utilisateurs de la liaison ferroviaire avec Paris, soient entendus par celles et ceux qui ont en charge l’efficacité de ce mode de transport »

 

 

Posté par Mdosso555 à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 octobre 2017

Le transfert de certains trains de Paris-Montparnasse à Paris-Austerlitz serait possible en 2018 - Analyses 2017

1386771

 

Le transfert de certains trains de Paris-Montparnasse à Paris-Austerlitz serait possible après construction de la LGV Interconne.

 

Un projet pour le transfert des trains issus de la future LGV Sud Europe Atlantique à la gare d'Austerlitz a été évoqué mais n'est pas retenu à ce jour[réf. souhaitée]. En effet, quatre voies supplémentaires sont en construction sous l'avenue de France, et une profonde rénovation de la gare est actuellement en cours, notamment grâce au programme Paris Rive Gauche qui a pour projet de recouvrir les voies comme à la gare de Paris-Montparnasse. Le transfert de certains trains de Paris-Montparnasse à Paris-Austerlitz serait possible après construction de la LGV Interconnexion Sud, qui constitue le chaînon manquant entre, d'une part, la ligne LGV Atlantique et, d'autre part, les lignes LGV Est européenne et LGV Interconnexion Est, liaison actuellement réalisée par les voies de la Grande Ceinture, déjà surchargées par le RER C et un trafic fret important. Ce chaînon doit proposer deux nouveaux raccordements vers la gare d'Austerlitz (dont un permettant de relier directement les TGV au réseau sud-est et interconnexion sans faire de manœuvres) ainsi qu'une gare TGV sous l'aéroport d'Orly. L'essentiel du tracé se fera en souterrain.

Posté par Mdosso555 à 17:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Après des années d’errances politiques, la ligne Polt (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse) semble revenir au centre des enjeux

couverture-austerlitz-1-copie

 

 

Désormais, tous les élus dans le même train

Cofondateur vierzonnais d’Urgence ligne Polt, Jean-Claude Sandrier n’en revient toujours pas (lire ci-dessous). Cette association qui rassemble des élus de tous bords, des syndicalistes et des usagers, a longtemps prêché dans le désert pour défendre une ligne qui épouse en grande partie la « diagonale du vide », ce mitan de la France où l’économie et la démographie seraient à la traîne.

Son assemblée générale, qui se tient demain à Souillac (Lot), dira comment va se recomposer le conseil d’administration maintenant que s’est décomposé le paysage politique traditionnel… Mais les tout nouveaux parlementaires LREM semblent décidés à prendre le train en marche. Nouveaux et anciens élus, ainsi qu’Urgence ligne Polt, se sont déjà retrouvés, ensemble, au ministère des Transports, fin septembre. Ces mouvements de troupes peuvent être lourds de sens. Car la cause a longtemps souffert de visions divergentes d’un bout à l’autre de la ligne. Ainsi, le projet de barreau LGV entre Poitiers et Limoges, imaginé au début des années 2000, a-t-il longtemps conditionné l’avenir du Polt tout entier – et empoisonné les relations entre ses différents territoires.

 

événement au regard de notre histoire.

 

Ceci étant dit, quels sont désormais les objectifs que vous poursuivez?

 Il faut voir les choses dans le cadre du schéma directeur pour le Polt, un document qui découle du classement de la ligne en train d’équilibre du territoire, et qui doit être bouclé au printemps 2018. Dans ce cadre, il faut prendre le temps d’écouter tout le monde. Mais on sent bien qu’il y a un saut qualitatif à faire, étant donné tous les travaux qui sont en cours. Faire Paris-Limoges en deux heures et demie à l’horizon 2022 semble un objectif atteignable (en 2017, le meilleur temps est de 3h02, d’après la SNCF). Quant à l’appel d’offres qui est en cours sur les nouveaux matériels, nous voulons être sûrs de leur mise en service à cette même date car ça ne semble pas encore tout à fait clair. Certains parlaient dernièrement de l’horizon 2025, ce qui n’est pas la même chose…

 

N’y a-t-il pas justement quelques incertitudes ?

L’ouverture prochaine des grandes lignes à la concurrence pourrait-elle parasiter les efforts de SNCF-réseau par exemple ? Il est vrai qu’on ne peut parler de victoire qu’une fois la fin du match sifflée. Malgré tout, je ne veux pas croire qu’ils puissent ainsi jouer la montre.

 

Et par rapport aux autres projets grande vitesse envisagés, Bordeaux-Toulouse ou Pocl (*), n’y a-t-il pas le risque de retomber dans un blocage type Limoges-Poitiers ?

Le Pocl sera sans doute la seule LGV à voir encore le jour. Or, si certains ont cru qu’il pouvait y avoir une concurrence entre Polt et Pocl, c’est le contraire. Les budgets ne risquent pas de se télescoper car le Polt c’est maintenant et le Pocl pas avant 2030. En revanche, si l’on part sur un tracé ouest pour le Pocl, on voit bien tout ce que pourrait lui apporter un Polt rénové qui lui serait connecté. n

(*) Paris-Orléans-Clermont-Lyon.

Posté par Mdosso555 à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le rapport, qui fait suite à la modernisation de la ligne ferroviaire Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT)

TER Accéléré: Développer la ligne de train TER du Sud et de l'Est de l'Eure-et-Loir vers Austerlitz

 

Nous souhaitons vous transmettre notre piste de développement, par le désenclavement, du Sud de notre département d'Eure-et-Loir. ​ La partie sud du département d'Eure-et-Loir (28) bénéficie d'une desserte par Train express régional (TER) des communes d'Auneau, de Voves, de Bonneval, de Châteaudun et de Cloyes-sur-le-Loir au départ de la gare Paris-Austerlitz.

 

la modernisation de la ligne ferroviaire Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT) et à moyen terme le raccordement de Limoges à la ligne à grande vitesse Tours – Bordeaux (LGV SEA) grâce à la mise à niveau de la ligne existante Poitiers – Limoges.
 
En phase avec ces conclusions, Elisabeth Borne a confirmé les travaux de modernisation de la ligne POLT, avec un programme de plus de 1 milliard d’euros engagé sur 2015-2025. Elle a demandé à SNCF Réseau de présenter un programme de modernisation de la ligne existante entre Poitiers et Limoges ainsi que les gains qui en résulteraient en matière d’accessibilité et de temps de parcours. Elle s’est également engagée à étudier les modalités d’une desserte aérienne adaptée aux besoins des territoires, et notamment de Limoges.
 
Prochain point au printemps 2018, notamment sur le schéma directeur de la ligne POLT en cours de préparation, ainsi que sur le programme qui pourrait être mis en œuvre pour la mise à niveau de la ligne existante afin d’accéder à la LGV SEA via Poitiers.

Posté par Mdosso555 à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

SNCF - Un milliard d'euros engagé sur 2015-2020

ter_train_sncf_-_jonquard-3286893

 

 

La ministre chargée des transports a reçu les élus locaux le 28 septembre 2017. L'occasion de faire un point d'étape après la remise du rapport Delebarre. Elisabeth Borne a annoncé la modernisation de la ligne POLT avec un programme de plus d'un milliard d'euros sur 2015-2020.

Par Marine GuignéPublié le 30/09/2017 à 11:15Mis à jour le 30/09/2017 à 13:17

C'est une nouvelle étape après la remise du rapport Delebarreremis le 27 juillet 2017. Un rapport qui préconise des solutions alternatives pour améliorer l’accessibilité du Limousin, suite à l’annulation le 15 avril 2016 de la déclaration d’utilité publique sur le projet de ligne à grande vitesse Poitiers-Limoges.

Il préconise notamment à court terme la poursuite de la modernisation de la ligne ferroviaire Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT) et à moyen terme le raccordement de Limoges à la ligne à grande vitesse Tours – Bordeaux (LGV SEA) grâce à la mise à niveau de la ligne existantePoitiers – Limoges. En cette rentrée, Elisabeth Borde, ministre chargée des transports, a réaffirmé sa détermination à améliorer la qualité de cette desserte ferroviaire. 


Un milliard d'euros engagé sur 2015-2020


Face aux élus locaux concernés, Elisabeth Borde a apporté des précisions de taille. Elle a confirmé les travaux de modernisation de la ligne POLT, avec un programme de plus de 1 Md€ engagé sur 2015-2025. Elle a demandé à SNCF Réseau de présenter un programme de modernisation de la ligne existante entre Poitiers et Limoges ainsi que les gains qui en résulteraient en matière d’accessibilité et de temps de parcours. Elle s’est engagée à étudier les modalités d’une desserte aérienne adaptée aux besoins des territoires, et notamment de Limoges.

A moyen terme la LGV SEA via Poitiers


Un point sera fait au printemps 2018 sur l’ensemble de ces sujets, et notamment sur le schéma directeur de la ligne POLT en cours de préparation. Il y sera également question du programme qui pourrait être mis en œuvre pour la mise à niveau de la ligne existante afin d’accéder à la LGV SEA via Poitiers.

Posté par Mdosso555 à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Où en est le projet de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse ? [infographie]

illustration-travaux-ligne-polt-quai-gare-bourges-stephanie-_3432457

 

 

Illustration travaux ligne POLT, quai gare Bourges

 

La ligne historique reliant le cœur de la France à sa capitale semble revenir au centre des enjeux de territoire. Ses défenseurs y croient, alors que s’ouvrent les Assises nationales de la mobilité.

 

Car depuis, une succession d’éléments positifs est venue renverser la vapeur. Jusqu’à cette année 2017, où plusieurs feux sont repassés au vert pour l’avenir du Polt, alors qu’il fut longtemps dans une impasse. Cofondateur vierzonnais d’Urgence ligne Polt, Jean-Claude Sandrier n’en revient toujours pas.
 
L'association Urgence ligne Polt rassemble des élus de tous bords, des syndicalistes et des usagers a longtemps prêché dans le désert pour défendre une ligne qui épouse en grande partie la « diagonale du vide », ce mitan de la France où l’économie et la démographie seraient à la traîne. Son assemblée générale, qui se tient ce samedi à Souillac (Lot), dira comment va se recomposer le conseil d’administration maintenant que s’est décomposé le paysage politique traditionnel…

 

Posté par Mdosso555 à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,